Tout savoir sur le SEO off-page et sa mise en œuvre

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :9 min de lecture

Qui a eu cette idée folle… de coller un acronyme à un anglicisme ? Pas de panique : le SEO off-page, quand on s’y colle, ce n’est pas si compliqué. Alfred a eu quelques sueurs froides, mais maintenant que nous avons abordé plus clairement la question, il est serein.

Pour faire court, cette technique consiste à déployer votre visibilité, à renforcer votre notoriété et à booster votre trafic, le tout, en-dehors de votre site. Voici comment exploiter ce pilier parmi les 3 fondamentaux de l’optimisation SEO

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents
    Scroll to Top

    Le SEO off-page, c’est quoi ?

    SEO off-page vs SEO on-page et SEO technique

    Vous le savez : quand vous parlez d’optimiser votre site internet, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. En effet, le SEO comprend 3 piliers fondamentaux :

    • Le SEO on-page, à savoir toute la structuration et le contenu du site en question ;
    • Le SEO technique, relatif notamment aux vitesses de chargement et à la sécurité ;
    • Le SEO off-page, qui vous aidera à gagner en visibilité grâce à des leviers extérieurs à votre site.

    C’est sur ce dernier point que nous allons nous pencher, au fil de cet article !

    Les aspects fondamentaux du SEO off-site, en bref

    Vous l’avez compris : une fois votre site web conçu et optimisé, si vous souhaitez propulser votre visibilité à un autre niveau, il vous faudra aller plus loin. C’est à ce stade qu’intervient le SEO off-page. Celui-ci intègre plusieurs leviers judicieux, tels que :

    • la création de backlinks, faisant pointer des liens externes vers vos pages ;
    • votre marketing des réseaux sociaux, pour faire croître votre trafic et votre notoriété ;
    • le marketing de contenu, allant des podcasts aux livres blancs, afin de sublimer votre image de marque ;
    • la création d’une fiche d’établissement Google, occasion rêvée de présenter les avis de vos clients ;
    • votre activité par le biais de forums, webinaires et conférences ;
    • le marketing d’influence

    Concrètement, tout ce qui peut contribuer à faire parler de vous en ligne et à étendre votre audience est considéré comme du SEO off-page. Mais vous vous en doutez : sans une stratégie solide, il est difficile d’aboutir à des résultats concluants. D’où l’importance de réfléchir en profondeur à cette question !

     

    Renforcer son autorité grâce au SEO off-site

    Qu’est-ce que l’autorité de domaine ?

    Chaque site internet reçoit, de la part de Google, une autorité de domaine. Ce chiffre, allant de 0 à 100 et lié à une échelle logarithmique, vous indique dans quelle mesure vous êtes considéré comme fiable aux yeux de ce moteur de recherche. En d’autres termes, il est judicieux pour vous de maximiser ce score ! C’est notamment vrai pour gagner en crédibilité auprès de vos prospects, mais aussi de manière à améliorer votre positionnement sur la SERP.

    Vous souhaitez découvrir votre autorité de domaine ? Pour ce faire, rien de plus simple. Rendez-vous tout simplement sur le site de Ahrefs, saisissez votre URL, et visualisez-le !

    Comment utiliser le SEO off-page pour accroître son autorité de domaine ?

    Nous sommes nombreux à nous demander comment augmenter notre autorité de domaine, dans la mesure où les retombées positives sont nombreuses sur l’image de marque et le trafic organique généré. Pour ce faire, outre l’optimisation on-page, la facette technique de votre site et votre rayonnement sur les réseaux sociaux, le netlinking est considéré un des piliers fondamentaux de cette stratégie (si ce n’est le plus important !).

    Voici donc deux leviers à exploiter, de façon white hat !

    Le guest blogging

    Le guest blogging consiste à rédiger des articles invités, à publier sur des sites à forte autorité de domaine. Pourquoi ? Pour maximiser votre crédibilité ! Si vous apparaissez sur des sites officiels, des plateformes reconnues ou des encyclopédies, votre contenu sera jugé bien plus fiable que si vous l’envoyez sur le site de Toto l’Asticot.

    Au sein de votre contenu, il vous faudra par ailleurs insérer des liens pointant vers votre propre site. Ces backlinks doivent être travaillés, notamment en insérant un des mots-clés majeurs de votre page cible dans l’ancre du lien. De même, pour que Google perçoive d’un bon œil vos backlinks, les articles que vous partagez doivent être publiés sur des sites traitant de sujets semblables aux vôtres. Par souci de cohérence sémantique, si vous travaillez dans l’immobilier, n’allez donc pas poster votre contenu sur un site de mode !

    D’autres types de backlinks

    Vous l’avez compris : le guest posting est intéressant pour générer du trafic qualifié vers votre site, tout en faisant croître votre autorité de domaine et votre notoriété. Mais c’est un travail fastidieux, qui vous demandera de longues heures de travail (à moins que vous ne fassiez appel à un rédacteur web, bien sûr ! 😁). Suite à cela, il vous faudra encore demander au site en question si vous pouvez écrire pour lui. Toute une prospection, en somme !

    Si vous le souhaitez, vous avez aussi la possibilité de poster des commentaires sur des blogs et forums, traitant de sujets en lien avec vos pages… Avec très grande parcimonie, si vous ne souhaitez pas plonger dans des pratiques contrevenant aux règles d’utilisation de Google ! Ici aussi, il est important de travailler les textes d’ancrage, de se positionner sur des sites à forte autorité de domaine, et de profiter d’un maximum de liens en dofollow afin de récupérer du jus de lien. Mais ne l’oubliez pas : la qualité doit largement prévaloir sur la quantité.

    De même, si vous avez des collaborateurs, il est envisageable qu’ils insèrent des liens vers votre site. C’est notamment le cas  s’ils ont été satisfaits de vos prestations ! Vous avez d’autres idées ou compétences ? Pourquoi ne pas publier du contenu de qualité sur YouTube, sur les réseaux sociaux ou sur votre site web : si vous parvenez à vous démarquer, il est fort possible que l’on entende parler de vous sous peu… Et que des liens retours fleurissent, tout naturellement !

     

    SEO off-page : soyez prudent !

    Aujourd’hui, de nombreux prestataires vous proposent d’acheter des backlinks. En d’autres termes, ils se font payer pour aller disperser massivement des liens retours, et ce, sur un maximum de sites possible. Si cette pratique est commune, elle est très mal vue par Google… et risquée ! En effet, une fois vos URL insérées sur des pages totalement différentes des vôtres ou sur des sites toxiques, vous n’aurez que peu d’options pour vous dépatouiller de cette situation.

    Si cela menace votre crédibilité, Google pénalise également cette pratique considérée comme black hat. En effet, selon lui, cela revient à manipuler les algorithmes, ce qui est malhonnête. Si vous vous faites prendre, vos positionnements risquent d’être rétrogradés, si tant est que vous échappiez à une désindexation complète !

    Mon conseil ? Tenez-vous en à des pratiques white hat, qui ne seront jamais pénalisables et qui vous permettront de déployer une image de marque extrêmement fiable !